| 
 

 

   
HOUWIROU
Admin
Admin
avatar

: 8897
:
: 02/04/2008

:     7 2018 - 14:46







REGLEMENT DU BASKET BALL

DEFINITION

Une rencontre de basket ball se dispute entre deux quipes de cinq joueurs chacune.
Lobjectif de chaque quipes est de marquer dans le panier de ladversaire et dempcher celui-ci de semparer du ballon est de marquer. Le ballon peut tre passer, lance, frapp, roul au dribble dans n importe quelle direction dans les limites fixes par les rgles qui suivent
INSTALATION MATERIEL
Le terrain de jeu est une surface rectangulaire, plane et dure, libre de tout obstacle.
Les dimensions doivent tre de 18 m de long sur 15 m de large, lespace au dessus du terrain de jeu doit tre libre de tout obstacle sur une hauteur minimum de 7/11.
Le terrain de jeu doit tre dtermin par deux lignes, il doit tre distant de 2m au mois des spectateurs, ces, deux sont appeles ligne de touche et ligne de fond. L a ligne mdiane est parallle aux ligne de fond, reliant le point centrale de chaque ligne de touche.
La ligne de lancer franc, parallle chaque ligne de fond il est de 5,80 m du bord intrieur de la ligne de fond.
Zone du panier 3 point, il est de 6,25 ;n./ Zone du bonds dquipe.
Les panneaux, ses dimensions doivent tre de 1,80 m pour le cot horizontale et 1,05 m pour le cot verticale, la base tant 2,90 m du sol
Les paniers, chaque panier est comprend un anneau et un filet, la surface entre la face du panneau et le bord intrieur le plus proche de I anneau doit tre de 15 cm.
Le ballon doit tre sphrique et dune couleur de nuance orang homologue il doit peser entre 567 et 650g.
EQUIPEMENT TECHNIQUE
Un chronomtreur de jeu et un chronographe pour mesurer les temps morts.
Appareil du 30 s, tableaux de marque, la feuille de marque, plaquette pour les des joueurs, un appareil pour indiquer les fautes dquipe.
Signaux sonores, un pour indiquer la fin de la priode de jeu, et lautre pour indiqu lafin de la priode du 30 s.
VIOLATION
Joueur hors jeu - BALLON HORS JEU/Rgle du dribble/Rgle du marcher/Rgle de 3s/Rgle du 5s
FAUTES PERSONNELLES
* OBSTRUCTION: Le contacte qui empche la progression d adversaire
CHARGER: Passer par force contre le tronc dun adversaire.
CONTROLER A VEC LES MAINS: (HAND CHECKING).
TENIR: un contacte personnel qui restreint la libert de mouvement
USAGE ILLEGAL DES MAIJNS/POUSSER /ECRAN ILLEGAL.


pps
Exercices et jeux (avec ou sans ballon): entranement de la condition physique :
Echauffement gnral sans ball
Situation Description Organisation
1 Jeu de raction au signal:
1 groupe, 1 chef de groupe.
A certains signaux ou ordres (par ex. saut ) pralablement convenus, le reste du groupe doit ragir. Exemple: saut, tous les lves sautent assis , tous les lves sassoient. Si tous en donnant lordre saut , le chef de groupe sassied, celui qui la imit (qui sest assis) doit prendre sa place.
Variante: mme exercice sans accord pralable. Celui qui se laisse prendre la feinte au lieu dobir lordre prend la place du chef.

2 Poursuite au prisonnier: A et B se donnent la main et essaient de toucher C ou D. Le prisonnier remplace celui qui la touch. Remarque: adapter les dimensions du terrain lge des lves.

3 Poursuite intervalles (groupes de 3)
A, B et C. A poursuit B pendant que C se repose. Quand B est pris, il poursuit C tandis que A se repose. C poursuit alors A, B se repose, etc. Variantes:
dterminer les modes de touch
mme chose avec quatre lves
modifier les dimensions du terrain
4 Attelage: A en fente avant tient B par les hanches.
B essaie de schapper. A essaie de freiner B (A ne doit pas prendre dappel sur les talons !).
5 Tandem accroupi ( deux):
A appuie avec les bras sur les paules de B. Les deux avancent accroupis.
Variantes : sauts groups en avant marche accroupie reculons.


Echauffement gnral avec ballon

Situation Description Organisation
1 Poursuite en dribble: Poursuivants : ils ont un ballon sous le bras.
Fuyards: ils dribblent. Changement de rle lorsquils perdent la balle ou sont touchs par un poursuivant. 5 ou 6 poursuivants pour 20 lves. Variante: 2 ballons pour les poursuivants qui doivent les porter.

2 Dribble en colonne.
Dribbler en suivant des lignes traces sur le sol.
Exemple: lignes sombres: dribbler lentement; lignes claires: dribbler rapidement avec priorit droite.

3 Position allonge sur le ventre, ballon entre les mains, bras tendus: rotation de tout le corps et passage sur le dos, transmission du ballon aux pieds en passant par lquilibre fessier, nouvelle rotation de tout le corps sur son axe longitudinal, passage du ballon des pieds aux mains, rotation sur le ventre. Pendant tout les exercice les jambes ni les pieds ne doivent toucher le sol.

4 Balle au but quatre pattes:
Trois quatre lves par quipe. Marche quatre pattes sans toucher le sol avec les genoux. On ne peut que faire rouler la balle (pas de lancer). Il sagit de placer la balle dans les buts adverses. On ne peut se jeter sur la balle quon prenant appel des quatres extrmits.
Dure de jeu: 5 minutes maximum (effort intensif).

5 Lancer le ballon au mur, courir en avant et sauter jambes cartes par-dessus la balle qui rebondit du sol.
Variantes: modifier la distance du mur;
sauter par-dessus le ballon et le rattraper avant quil ait touch le sol;
mme chose, une fois que le ballon a touch le sol;
saut accroupi.

Situations dapprentissage
Se dgager, se prsenter.

Situation Description Organisation
1 Se dgager sur une mise en jeu gauche:
B se dmarque de B et reoit la passe de A. A passe en dfense, B met en jeu, etc.
2 Balle la ligne ou balle au mur avec des joueurs libres sur les touches. Ils sont prts recevoir les passes de leur quipe et ont le droit de se dplacer sans ballon (mais les joueurs qui sont sur le ct du terrain nont pas le droit de se gner mutuellement
3 Pour que le jeu soit plus calme, on peut faire intervenir un joueur neutre qui ne renvoie les balles qu lquipe dont il les a reues. Il doit porter une marque spciale et ne doit tre marqu ni attaqu par personne. Il a une place fixe (pneus).


Couper vers le panier.
Couper veut dire se dgager sans ballon en fonction dun partenaire. Quand le joueur qui a la balle est marqu de prs il essaie de percer. Sil est marqu de plus loin, la perce ne lui est pas toujours possible en revanche les chemins de passes sont plus libres, et il peut lancer la balle un joueur qui se dgage de ladversaire. Lattaquant qui na pas le ballon se dgage de ladversaire en coupant la route du panier son adversaire direct aprs avoir fait une feinte.

Si le dfenseur couvre le chemin de passe entre les deux attaquants, il faut essayer de couper dans son dos.

Situation Description Organisation
1 Couper vers le panier:
Courir vers ladversaire tournant le dos au panier, en tournant le dos ladversaire, faire une feinte, se dtourner rapidement et passer juste devant lui, de lautre ct.
Signaler immdiatement de la main extrieure la possibilit de recevoir une passe (le dtournement en fait mouvement de rotation saccompagne et est soutenu par un mouvement de tte correspondant).



2 Debout devant ladversaire lattaquant fait une feinte ladresse de son coquipier (fait semblant de rclamer la balle) et excute une rotation vers lextrieur, le dos ladversaire.



Couper dans le dos.
Situation Description Organisation
1 A et B vont vers le panier (ou ce tient lieu)
B dribble. Avant que B atteigne le pneu, il fait une passe A et coupe devant le pneu
2 A et B avec un dfenseur passif pour chacun. A fait une feinte avant de faire une passe dans une autre direction B qui perce, il libre ainsi le chemin de passe (au panier ou substitut de panier).


3 B qui coupe est gn dans sa monte au panier (plinth) et il doit tirer au panier du ct gauche (aprs avoir marqu A et B changent leurs positions).



4 Mme exercice que prcdemment: le joueur nest pas gn mais arrt par lobstacle (adversaire). Il essaie de terminer par un tir en suspension.


5 Mme situation que dans lexercice prcdent, mais au lieu de tirer, B passe la balle A (passe arrire) qui passe derrire lui. A perce et tire au panier.



Bloc actif
On parle de bloc actif lorsquun joueur sans ballon se rend auprs du joueur qui a le ballon et se place ct de son dfenseur pour le limiter dans sa libert de mouvement.
Le joueur qui a la balle, qui na pas encore commenc de dribbler ou est en train de dribbler profite de laide active qui lui est offerte : il laisse son adversaire aller vers son partenaire et perce.
Cette manoeuvre est conseille en cas de marquage moyenne distance, car alors le joueur qui a la balle ne peut gure percer et les chemins de passe sont trop surveills pour que le partenaire puisse couper.
Aussi bien pour passer que pour recevoir la passe, les attaquants doivent donc faire une feinte et se dgager un instant de leurs adversaires. La plus grande difficult est en loccurrence la synchronisation exacte de leurs actions.

Situation Description Organisation
1 A est marqu par A moyenne distance, son partenaire B se trouve 4-5 m de lui: A et B, avec et sans balle, font une feinte en direction du panier pour ouvrir le chemin de passe (1). B passe A qui se prsente (2). A attend (contrle de la balle en pivotant) jusqu ce que B tablisse le bloc ct de A (prs de ladversaire, le visage tourn vers lui, position jambes cartes dune largeur de hanches). Une fois le bloc tabli, A fait une feinte et pivote gauche puis perce en passant tout prs de B sur la droite vers le panier (A court vers B).




3 Il y a une autre forme de bloc actif o A est dj en train de dribbler.
A attend, sassurant le contrle de la balle en dribblant, jusqu ce que B ait fait le bloc, il fait une feinte gauche en dribblant et perce sur la droite de B (sans reprendre la balle au moment de la feinte !). La position de bloc reste celle que nous avons dcrite prcdemment.
4 B a la balle, A est devant un pneu (en guise de dfenseur).
A fait une feinte devant le pneu et se dgage. En mme temps B feint une passe dans la direction oppose et lance la balle A. B court jusquau pneu et fait un bloc. A fait une feinte sur la gauche et perce devant le bloc (changement de position au tour suivant).


5 Plusieurs pneus sont rpartis dans la salle:
Mme exercice que le n 1 mais en continu. Ds que A a perc, B court se placer prs dun pneu libre, reoit la balle de A et attend que
A soit en position de bloc (bloc non pas derrire le pneu, mais ct).

Bloc passif :
Situation Description Organisation
Deux contre deux sur un panier (changement de positions aprs chaque panier marqu). Selon la position de la dfense, les lments appris sont utiliss de la faon suivante :
Marquage de prs aprs rception de la balle :
Pivot et perce. Le partenaire essaie par un jeu de positions de favoriser une situation un contre un et de librer de lespace.
Marquage moyenne distance aprs rception de la balle:
Pivot et perce peuvent tre intercepts par ladversaire. Laide du bloc est ncessaire.
Marquage de loin aprs rception de la balle :
Pivot et perce ne peuvent servir rien.
Le bloc nest pas possible parce que le dfenseur sen chappe. En revanche il y a de bonnes possibilits de passes. Le joueur essaie de se librer de son adversaire en coupant.



Elments complmentaires de tactique de base.
Nous prsentons dans ce chapitre des tactiques particulires, individuelles ou collectives de lattaque ou de la dfense. Ces lments tactiques de base constituent les fondements du travail dune quipe en attaque ou en dfense (plus spcifiquement dans le jeu homme homme mais aussi dans de nombreux cas de dfense spatiale ou de dfense de zone).
Lenchanement de ces lments tactiques rpond un principe logique daction et de raction, autrement dit une certaine action de lattaquant fait suite une organisation particulire de la dfense. Ce jeu de question et de rponse a dj commenc vrai dire dans le chapitre prcdent avec le couper, le bloc et nous le poursuivons ici avec la premire mesure possible pour la dfense, la reprise du marquage aprs le bloc.
Le graphique suivant montre lenchanement de ractions entre attaque et dfens
Lcran est la dernire situation dans le rapport deux contre deux.
Le croisement, le contre bloc et la diversion constituent dautres mesures de lattaque auxquelles la dfense ne peut rpondre quen se reportant aux ractions de la situation 2 contre 2.
Le jeu de basket se rsume pour les attaquants se ramener de la situation initiale 5 contre 5 la situation I contre I, voire dans le cas idal, 1 contre O. La dfense essaie au contraire de lempcher et en tout cas dviter la situation 1 contre O proximit du panier.
Considrant les choses sous cet angle, on ne devrait pas parler dlments complmentaires de tactique mais de rgles tacites rgissant les comportements dattaque et de dfense. Tous les systmes dattaque et de dfense collectives que nous prsenterons par la suite reposent essentiellement sur les lments de base prsents dans ce chapitre 6.
Tous ces lments sont exposs ici dans une optique, en partant dune seule situation fondamentale.
Pour rendre compte de la varit des situations de jeu, il faudrait prsenter aussi tous les exercices dun autre point de vue ( partir dautres situations fondamentales).

La reprise

La reprise est une mesure de la dfense pour contrer le bloc.
Le joueur qui marque le porteur de balle tant cart par le bloc, lattaquant libr est repris par celui qui marquait le joueur qui fait le bloc. B bloc le dfenseur A. A perce ct du bloc et est repris par le dfenseur B.
Situation Description Organisation
1 A court (sans ballon) vers le pneu I, B se poste devant le pneu II.
A sarrte devant le pneu I et essaie de passer ct du pneu II. B lui coupe le chemin. Changer les rles. Mme exercice, mais A dribble avec le ballon.

2 Quatre joueurs dribblent en direction du panier (ou de ce qui en tient lieu), trois dentre eux sont marqus par trois dfenseurs. A lappel de leur nom les joueurs se dcalent et reprennent le marquage du joueur suivant.



Reprise de marquage :

Situation Description Organisation
1 Deux attaquants contre deux dfenseurs les attaquants dribblent vers le panier (substitut de panier). Sur ordre, les dfenseurs changent de marquage.
Variante: les attaquants se croisent en dribblant!


2 A (attaquant), B (dfenseur) devant un pneu.
B regarde le pneu et surveille ce que fait A. Ds que A pivote et perce, B quitte son pneu et marque A. Changer les rles.
Variante: A dribble jusqu un pneu et perce.

3 : Deux attaquants contre deux dfenseurs.
A passe devant A en pivotant, B reprend le marquage de A et Aessaie de marquer B qui est libre. Exemple: voir croquis.
Variante: A dribble et passe devant A en faisant une feinte en dribble.

4 Deux attaquants, deux dfenseurs:
B fait une passe A et court auprs de lui pour bloquer A. A perce sur le ct du bloc et est repris par B. A essaie de marquer B qui se trouve libre (I). A doit faire une passe B et lui faire un bloc (II), etc. Changer les rles entre dfenseurs et attaquants au bout de quelques essais.

5 A se tient devant un pneu avec la balle. B bloque le pneu, A perce et est repris par B. B se place face au pneu, A se dgage de B, interrompt son dribble fait une passe B, court jusqu lui, bloque (II), etc. B est remplac au bout de quelques tours.
Variante: A dribble vers le pneu.


La rotation
Lattaquant peut se dfendre de la reprise de marquage en effectuant une rotation. A tant bloqu, B fait un demi-tour (position des pieds) et passe du ct oppos du joueur qui dribble. Avant dtre repris par B, il faut que A fasse une passe B ou tout au moins dans la direction de B. La synchronisation est essentielle

Situation Description organisation
1 A dribble avec la balle, B court faire un bloc et une rotation ct dun pneu. Il reoit une passe de A la fin de la rotation. Changer les rles.
Variantes:
Plusieurs groupes de deux effectuent lexercice dans la salle. A et B doivent seulement synchroniser plus prcisment leurs manuvres (vision du jeu, action en situation).
A est toujours celui qui fait les passes. Quand B a reu la balle, il la renvoie et se rend au pneu libre suivant.

2 A est devant un pneu et reoit une passe de B. B court jusquau pneu pour faire un bloc. A perce sur le ct du bloc, B fait une rotation, reoit une passe de A et tire au mur (au panier). A joue le rebond, B se pose devant le pneu et reoit une passe de A.
Variante : dfenseur au lieu du pneu.
3 A est devant un pneu. B bloque ce pneu et est marqu par B. A perce, B fait une rotation, Breprend le marquage. A doit lancer la balle B avant dtre repris par B. B tire au panier, A joue le rebond, B se pose devant le pneu et reoit une passe de A, etc. B est remplac au bout dun certain temps.


4 Deux attaquants et deux dfenseurs jouent en faisant des blocs, des reprises de marquage et des rotations au pied dun panier. A et B changent de rles selon la situation (bloc et perce), A et B se contentent de dfendre.
Variante :
les dfenseurs jouent dabord
les deux mains (puis une seule main) dans le dos;
deux groupes de deux attaquants et de deux dfenseurs jouent avec chacun son ballon autour du panier (vision du jeu et rapidit de raction).



Le repli
Les dfenseurs peuvent se protger des rotations, en valuant temps la situation de jeu (appels) et en se repliant. A voit la situation de bloc et se drobe au bloc de B en reculant (repli) pour gner A dans sa perce au panier. B reste auprs de B et entrave la rotation.

Situation Description organisation
1 A se dirige vers les pneus. A lui barre la route.
A fait une feinte gauche et passe droite. A se retourne, passe derrire le pneu et essaie dentraver A dans sa perce.
Variantes :
A a les deux mains (une main) derrire le dos;
A dribble vers les pneus, fait une feinte en dribble, etc.


2 A dribble en direction du panier. A et B sont en dfense de zone : A va au devant de A, A fait une feinte et passe sa droite en dribblant. B va vers A, A fait une deuxime feinte et perce en direction du panier. A fait un repli et essaye dentraver A dans sa perce.


3 B dribble en direction du panier et est entrav par B. A feint une perce sans balle, mais repart en arrire et reoit une passe de B (I).
B court en A faire un bloc. A perce sur le ct du bloc. A se replie pour entraver A dans sa perce (II). Changer les rles au bout dun certain temps.

4 Jeu 2 contre 2 sur un panier avec bloc, reprise de marquage, rotation et repli toujours en fonction de la situation de jeu.


Ecran
Contre la manoeuvre prcdente ( condition dvaluer la situation temps), les attaquants peuvent employer lcran.
On parle de porter cran, lorsquun attaquant se place devant un dfenseur de telle sorte que son coquipier puisse tirer au panier sans tre gn. Lcran est aussi utilis trs souvent contre une dfense de zone (cran de tir).
Aprs la position de bloc, A essaie de se replier et abandonne le contrle de A (I).
B fait un pas dans la direction de dribble de A et porte ainsi cran B. A interrompt son dribble et tire au panie
Situation Description Organisation
1 Plusieurs obstacles (plinthe, tapis dress entre des barres) sont disposs proximit du panier. Plusieurs joueurs dribblent en direction de ces obstacles et tirent au panier, immdiatement ou aprs un pivot.


2 B lance la balle A et court vers lui ( une distance de 1-1.5m). Quand B se trouve devant A, celui-ci tire au panier. A va chercher la balle, fait une passe B, court auprs de lui, etc.


3 A dribble en direction du panier, il sarrte proximit de la zone rserve et fait des pivots. B court auprs de lui, A tire. Changer les rles.


4 A est devant un pneu. B lui lance la balle, court au pneu et fait un bloc. A fait une feinte gauche, perce sur le ct du bloc. B fait un pas dans la direction de dribble de A. Changer les rles.


5 Mme exercice que prcdemment, mais B est marqu par B. Aprs le bloc, B essaie une feinte (rotation); si B le suit, il fait un pas dans la direction oppose et porte cran pour A (I). Si B ne suit pas la premire feinte de B, celui-ci se libre et reoit une passe de A. A et B changent de rle.
Au bout dun certain temps le dfenseur est remplac par A ou par B.


6 Jeu 2 contre 2 et 3 contre 3 sur un panier avec bloc, reprise de marquage, rotation, et cran selon la situation de jeu.


Diversion
La diversion nous amne aux lments de tactique de base de lattaquant qui supposent en gnral la coopration de trois joueurs. On parle de diversion lorsquun attaquant qui nest pas porteur de la balle dtourne le dfenseur qui le marque sur un autre attaquant.
B a la balle. A fait une feinte devant A sur la gauche et passe droite tout prs de C pour dtourner A sur C, B lance la balle A (I).
Si C reprend son marquage, C fait une rotation et reoit une passe de A (II).
Si A nest pas attaqu, il peut naturellement tirer lui-mme au panier
Situation Description Organisation
1 A court vers un piquet, fait une feinte gauche feinte gauche et passe tout prs du pneu sur la droite.


2 A court vers un piquet fait une feinte sur la gauche. B est env. 2 3m du pneu. Ds que A a effectu sa feinte sur la gauche et court vers le pneu, B court dans la direction oppose aprs avoir lui aussi fait une feinte et il rentre les deux pieds dans le pneu.
Changer les rles.

Croisement
Le croisement est une forme particulire de diversion dans laquelle les chemins de deux attaquants gnralement non porteurs du ballon se croisent. Au croisement se trouve un troisime attaquant qui est en possession de la balle.
A fait une feinte au dfenseur qui le marque et passe C. Immdiatement aprs le lcher de balle il part de lautre ct en passant tout prs de C. B fait une feinte sans ballon son dfenseur et part immdiatement aprs A de lautre ct (de son point de vue) en passant galement juste devant C.
Attention: une rgle tacitement admise veut que parte le premier le joueur qui a fait la passe.
Selon la raction de la dfense, C passe la balle A ou B ou tire lui-mme sil en a la possibilit
Situation Description Organisation
1 A et B sont chacun devant un pneu. A un signal donn ils passent juste devant le troisime pneu et se croisent.


2 B passe la balle C et passe devant C.
E fait une feinte sur la droite et passe la balle B sur sa gauche, celui-ci tire. Changer les rles.

3 B lance la balle C et part en course.
A part en croisement. C fait une feinte de tir et passe la balle A. B va chercher la balle et on poursuit lexercice en changeant les rles.



Contre bloc

Le contre bloc est dirig contre le dfenseur marquant un joueur qui nest pas porteur de la balle.
Ce joueur est libr du bloc et peut recevoir des passes. Le contre bloc se fait gnralement aprs une passe dans la direction oppose de manire jouer sur un effet de surprise.
B a la balle, il la lance A, qui sest mnag un chemin de passe par lintermdiaire de feintes.
Aprs la passe, B court E, pour bloquer le dfenseur qui le marque.
E devrait si possible avoir fait lui aussi, devant ce dfenseur, une feinte dans la direction oppose. E sort du bloc et reoit une passe de A. E dribble et tire au panier.

Situation Description Organisation
1 Contre bloc permanent:
B fait une passe E et un bloc en faveur de A. A court au centre (1), reoit la balle de E, la lance B et court vers E pour faire un bloc. E court au milieu, etc.

2 A et B sont devant un pneu, E devant son dfenseur E.
E doit faire une feinte ce dfenseur pour pouvoir recevoir la balle.
Il utilise le schma de base.
Aprs avoir reu la passe, E a deux possibilits
1. si E barre le chemin de passe, il perce lextrieur;
2. si E barre le chemin de perce, E passe A.

3 B et E sont devant un pneu. A devant son dfenseur A.
B feint une passe A. Si la suite de cette feinte A barre le chemin de passe, A coupe dans son dos en direction du panier et reoit une passe de E qui a entre-temps reu la balle de B.
Les attaquants changent de rle.
A est remplac au bout dun certain temps.


Exercices combins Exercices complexes
Situation Description organisation
1 B a la balle, A et E se dgagent des dfenseurs qui les marquent.
B passe E et se dirige vers A pour faire un contre bloc. A se dgage, reoit la passe, arrte le dribble (dos B) (I). B feint une rotation, E feint de couper dans le dos et les deux se croisent ensuite devant A. A fait la passe celui qui sest libr et celui-ci tire au panier.

2 B a la balle et feint aux yeux de B de percer par lextrieur.
Au moment de la feinte, E court auprs de A pour bloquer A.
A essaie de se dgager par lintermdiaire du bloc. E fait une rotation pour se dgager de la position de bloc. Selon le comportement de E, B fait la passe A ou E.




Exercices et jeux pour construire la partie
Systmes de dfense
Au cours dune partie de basket-ball, une quipe peut passer jusqu 60 % du temps de jeu au travail de dfense. Cet lment que les novices sous-estiment souvent montre limportance de la dfense dans la tactique de jeu dune quipe.
Lorsque le travail de dfense des diffrents joueurs est soumis une tactique commune lquipe on parle de systme de dfense.
La dfense homme homme, la dfense de zone et la dfense combine (dfense homme homme et dfense de zone) sont des systmes de dfense que nous allons prsenter.
Lequel de ces systmes est le plus efficace?
Les quipes de dbutants, les quipes de femmes, et mmes les quipes dun niveau avanc utilisent souvent avec succs la dfense de zone. Cette prfrence provient surtout de la facilit dapprentissage (les positions restent les mmes tout au long de la partie) et la relative aisance de la pratique (la charge physique est relativement faible).
La dfense homme homme est plus frquente aux niveaux suprieurs. Cest une forme de dfense trs fiable qui exige de ceux qui la pratiquent une trs grande responsabilit et une grande adaptabilit.
La dfense combine devient de plus en plus frquente aux niveaux suprieurs. Contre certains adversaires la dfense combine prsente des avantages car elle est droutante, elle suscite la confusion et la surprise. Mais elle suppose un travail collectif et une prise en charge collective du risque, o les diffrents joueurs doivent montrer la plus grande comprhension entre eux. Nous essaierons dexposer tous ces systmes, den montrer les avantages et les inconvnients, et de montrer une initiation simple adapte lapprentissage scolaire.
La dfense homme homme est la forme de dfense la plus rpandue qui peut sutiliser contre tous les dispositifs dattaque.
On peut jouer une dfense homme homme:
sur tout le terrain (pressing, zone-press)
sur sa propre moiti de terrain (marquage serr, agressif, exposition libre)
uniquement proximit du panier (marquage homme homme lche, floating).
Avantages de la dfense homme homme:
elle exige des joueurs un grand sens des responsabilits;
les joueurs sont employs en fonction des donnes physiques et techniques;
les joueurs ont un comportement plus souple, les actions individuelles sont plus faciles organiser
elle permet de gner ladversaire dans les tirs grande distance, le lcher et la rception de la balle les joueurs sont constamment en mouvement, le rythme est en partie dtermin par la dfense.
Ladversaire peut tre contraint jouer vite.
Inconvnients :
elle ne rsiste pas au bloc
elle demande une grosse charge de travail autrement dit un gros effort physique;
la contre attaque sorganise relativement lentement
les dfenseurs ne sont pas toujours en mesure de voir lensemble du jeu (ils sont distraits par les mouvements de ladversaire individuel)
le risque de faute individuelle est relativement grand.
Nous ne traiterons ici que des aspects collectifs gnraux de la dfense homme homme.
Les exercices et jeux pour lapprentissage du floating et du pressing, ainsi que du pressing sur zone, se trouvent dans la section de la dfense combine.
Maniement de la balle
Situation Description Organisation
1 Dribbler avec deux ballons en mme temps.
Variantes :
avec flexion et extension des jambes;
contretemps
en marchant.

2 Transmission des deux ballons en dribblant.







Exercices et lments pour lacquisition des lments de base
Nous prsentons dans ce chapitre les lments de base du jeu de basket-ball qui doivent permettre dapprendre jouer rapidement, mme si ce nest encore qu un niveau assez lmentaire. Les formes dexercices ont t choisies de telle sorte que les dbutants acquirent immdiatement les aptitudes spcifiques par le jeu et par linitiative personnelle dans la structuration du jeu (en liminant en particulier laction directe sur ladversaire). Pour les cours de dbutants, il est recommand de se reporter au chapitre 9 o ces principes de base sont formuls de faon plus concise.
Le dribble consiste faire rebondir le ballon par terre par un mouvement de lavant-bras, la main lgrement courbe, les doigts carts. Le joueur conduit la balle ct de lui, mais il doit constamment pouvoir regarder ailleurs (vision priphrique) de manire pouvoir nimporte quel moment sarrter, faire une passe ou changer de direction.
Dribble haut utilis en course pour chapper ladversaire.
Dribble bas utilis dans laffrontement direct avec ladversaire, le corps lgrement pench en avant, ce mode de dplacement permettant dassurer la matrise du ballon (jambe gauche en avant pour dribbler de la main droite, et inversement).
Dribble
Situation Description Organisation
1 Dribbler dans diffrentes positions: Exemple: assis, genoux, couch, quatre pattes, etc.
2 La moiti de la classe dribble sur place ( droite et gauche) lautre moiti dribble en course tout autour.
3 La moiti de la classe dribble sur place ( droite et gauche) lautre moiti dribble en course tout autour.
4 Un ballon pour trois (give and go)
A et C env. 10 m de B. A dribble jusquau milieu, sarrte, dribble une ou deux fois sur place et fait une passe directe B. A court jusqu B, dribble jusquau milieu, etc.

5 Un ballon pour deux:
A part en dribble, B court en mme temps et A lui fait une passe directe. B dribble alors en oblique pour aller se placer du ct de A, A court du ct de B et reoit une passe directe de B.



Passe

Passe simple
Lancer dune main par en haut aprs un lger mouvement de recul de la main avec la balle.

Passe deux mains en force.
Pour les passes courtes, rapides, inattendues. Balle tenue deux mains, les bras flchis sur la poitrine. La balle est projete en avant par la dtente des bras et un mouvement du poignet vers le bas. Faire en mme temps un pas en avant en dplaant le poids du corps sur la jambe de devant.
Passe deux mains avec rebond au sol:
Feinte de passe un coquipier qui passe devant le joueur en dfense, mouvement nergique du poignet qui pousse la balle et ne la frappe pas. Elle doit toucher le sol env. 1 m du joueur.
Passe deux mains (au-dessus de la tte)
Cette forme de passe sert dans les moments o le joueur est attaqu de toutes parts et fait une passe longue. Il tient la balle deux mains au-dessus de sa tte et la projette en avant dun fort mouvement du poignet.
Remarque : dans les exercices qui vont suivre, on peut naturellement choisir un autre genre de passe que celui qui est indiqu. Quand aucune prcision nest donne, le choix est laiss au professeur.


Situation Description Organisation
1 Chaque lve a une balle et se place env. 5m du mur. Sexercer aux diffrents types de passe en lanant contre le mur.

2 A deux avec deux ballons: A et B face face (env. 8 m de distance). A fait B une passe avec rebond au sol. B fait A une passe deux mains, bras flchis hauteur de la poitrine.


3 A deux en triangle:
A fait une passe B, B relance la balle et court jusqu une marque o il reoit une nouvelle passe de A.

4 Give and go ( trois)
A fait une passe B et court jusqu lui, B fait une passe C et court jusqu lui, etc. (peut galement se faire quatre).

5 A trois avec deux ballons:
A fait une passe C qui renvoie immdiatement A. C court alors jusqu une marque o il reoit une passe de B. C fait une passe B et court la position de dpart
6 Deux carrs dans un cercle: Chaque quipe essaie de rattraper la balle de lautre.

7 Passes sur un cercle avec changement de place:
Chaque joueur suit sa passe quil adresse un joueur pris au hasard sur le cercle.

8 Interception:
Sur un cercle, les joueurs senvoient la balle, les passes au sol ne sont pas autorises.
Au centre, 1 ou 2 joueurs essaient dintercepter le ballon. Variante: avec 2 ballons.


Panier:
La main qui tire est derrire la balle, la main de soutien sur le ct de la balle. Lors du tir, la balle doit tre place de telle sorte que le coude de la main de lancer se trouve au-dessous de la balle. La jambe dlan (tir de la main droite, jambe droite) est lgrement flchie.
Le joueur tend le bras et fait avec le poignet un mouvement vers le bas, en veillant ne lcher la balle quau sommet de lextension. Le mouvement est imprim la balle de la pointe des doigts, le rle essentiel tant jou par lindex et le majeur.
Pour mieux viser :
A. Dune petite distance avec un lan en oblique, le joueur doit viser sur le petit rectangle, langle suprieur le plus proche de lui.
B. Avec un lan droit sans toucher le panneau, le joueur doit viser le bord antrieur du panier.
C. Avec un lan droit en touchant le panneau, le joueur doit viser la longueur suprieure du petit rectangle.

Situation Description Organisation
1 A deux avec un ballon:
B fait une passe A et court en direction du panier. A fait une passe B qui perce en deux pas jusquau panier et tire. A va chercher la balle et la sort en dribble.

2 A est sur la ligne de lancer franc et reoit une passe de B. B et C partent immdiatement, se croisent devant A, qui passe la balle B ou C. Celui des deux qui a la balle fait deux passes et essaie de tirer.

3 A fait une passe B et court au panier o il reoit une passe de B. Il intercepte la balle en lair, fait deux pas et tire au panier. B le suit, va chercher la balle et dribble jusquau groupe A, A se place derrire le groupe B.


4 Course 3 avec dribble.
B dribble en direction du panier, A et C le suivent. B fait une passe A (ou C), A dribble et passe B, B dribble et passe C qui termine son dribble par deux pas et un tir au panier.

5 Course trois sans dribble:
A, B et C courent en direction du panier et se font des passes sans dribbler. Lun des trois termine par deux pas et un essai au panier.

6 Course trois croise.
B dribble en direction du panier, A et C courent avec lui. B fait une passe A (ou C), qui dribble en oblique jusquau centre. B court derrire lui et le dpasse, C poursuit sa course.
A passe alors B (ou C) qui attrape le ballon en lair et termine par deux pas et un panier.

7 Une fois quils ont acquis quelques schmas de base de la monte deux ou trois, les lves cherchent dautres combinaisons. On peut leur compliquer la tche en disposant au pied du panier des obstacles (plinthes, piquets).
Variante: Remplacer les obstacles par 2 (par la suite 3) dfenseurs, qui essaient dempcher la perce des attaquants du milieu (dfenseurs dabord semi actifs puis vritablement actifs).

8 La classe est divise en groupes de trois. Trois joueurs en dfense sous chaque panier.
Une quipe attaque de chaque ct; ds quelle a fait un essai au panier, le groupe suivant monte lattaque. Les groupes dattaquants attendent leur entre en jeu un endroit donn.



Arrt et pivot
Pivot :
Dans le pivot, un pied (jambe dappui) reste sur place tandis que lautre peut tre dplac dans toutes les directions. Le pivot sert protger la balle, permet une meilleure vision du jeu, mais peut aussi tre utilis comme feinte.

Situation Description Organisation
1 A deux avec deux ballons:
A et B face face une distance denv. 10 m.
A et C dribblent en mme temps jusquau milieu, sarrtent et font un pivot. A fait ensuite une passe D, C B, A termine derrire D, C derrire B. B et D dribblent jusquau milieu, etc.

2 A deux avec un ballon (sans dribble)
A pivote, B essaie de toucher la balle. Changer les rles. Rester fair-play.

3 Deux contre deux sans dribble:
A se dgage de son dfenseur en pivotant pour lancer un coquipier B qui se dgage.

TIR DE PIEDS FERMES


Le tir de pied ferme dune main peut aussi sexcuter deux mains. Il demande alors moins de force et est utilis de prfrence par les dames. La difficult dans ce tir deux mains rside dans la coordination qui, si elle nest pas parfaite, compromet la prcision du tir. La construction de la manoeuvre est pratiquement la mme pour le tir dune main et le tir deux mains. Le tir de pied ferm est utilis essentiellement pour les coups francs et les tirs grande distance.
Position des pieds :
Jambes lgrement cartes (env. 40 cm), pieds vers le panier. Le pied du ct du tir peut tre lgrement avanc (env. 10 20 cm). Le tir de pied ferme des deux mains ne peut se faire quen position de base du basket-ball, pieds parallles.





    
    http://houwirou.akbarmontada.com
HOUWIROU
Admin
Admin
avatar

: 8897
:
: 02/04/2008

: :     7 2018 - 14:46

Main du tir derrire la balle, main de soutien sur le ct de la balle.
Position du corps et mouvement :
Balle tenue hauteur de la poitrine lgre flexion des genoux. Extension simultane des bras et des jambes. La balle doit se retrouver pose dans les mains de telle sorte que le coude soit sous la balle. Extension finale du bras de tir, et mouvement de bascule du poignet vers le bas. Un mouvement de rotation arrire est imprim du bout des doigts, limpulsion ultime tant donne essentiellement par lindex et le majeur.
Comment viser?
A. A petite distance (env. 3 m) sur le ct: viser langle suprieur le plus proche du petit rectangle.
B. A moyenne distance, sur le ct: viser entre langle suprieur du panneau et langle suprieur du rectangle les plus proches du joueur.
C. De face, sans toucher le panneau: viser le bord antrieur du panier.
D. De face, en touchant le panneau: viser env. une largeur de main au- dessus de la longueur suprieure du petit rectangle.


Rebond
Nous prsentons dans ce chapitre des lments complmentaires de la technique de base du basket-ball.
Lobjectif est denseigner au dbutant, qui a dj acquis les lments de base, dautres formes et dautres possibilits de structuration et danimation du jeu.
Lintgration de ces nouveaux lments doit se faire dans toute la mesure du possible, comme dans le chapitre prcdent, par lintermdiaire du jeu.
Nous prenons la peine de le prciser ici, car nous ne lavons pas toujours fait dans les pages qui vont suivre, pour viter de trop nombreuses rptitions.
Rebond
La rcupration de la balle retombant du panneau ou du panier est tout aussi importante pour les dfenseurs que pour les attaquants. Pour lattaquant, cest la possibilit ventuelle dune nouvelle attaque, pour le dfenseur, loccasion dune contre- attaque. Le joueur suit la balle du regard dans sa trajectoire au panier. Si le panier nest pas marqu, il voit o la balle va retomber et ragit en consquence. Il doit surtout barrer la route lattaquant.
Attraper le ballon deux mains, ou dune seule main, la deuxime venant immdiatement en soutien. En reprenant le rebond dune main, le joueur gagne un peu en hauteur.
Il doit garder les jambes lgrement flchies pendant le saut de manire carter ladversaire. La balle est immdiatement ramene sur la poitrine, le dos restant lgrement courb.


Situation Description Organisation
1 A a un ballon
A dribble jusquau panneau (ou ce qui en tient lieu), lance la balle contre le panneau, la rattrape en suspension, se dtourne en pivotant et poursuit le dribble.
Variante : Plusieurs joueurs excutent cet exercice au mme rythme cte cte.



Tir au panier une ou deux mains, par-dessous


Situation Description Organisation
1 Le joueur est env. 4 m de distance du panier en oblique. Position fente avant gauche.
Il dribble une fois en avant, rcupre la balle, fait deux pas et tire au panier par dessous.
Variantes:
augmenter lgrement la distance du panier et dribbler 2 ou 3 fois avant les deux pas.;
2 3 joueurs dribblent sous le panier et font de temps en temps deux pas et un tir au panier par dessous. Aprs chaque tir le joueur ressort de la zone rserve en dribble.



Tir au panier une ou deux mains, en suspension.
Lavantage du tir en suspension rside videmment dans la hauteur que lon gagne, mais le mouvement perd de sa prcision. Le droulement du mouvement est analogue celui du tir de pied ferme. Le joueur ne doit en sautant ni pencher le corps en avant ni le cambrer en arrire. Il faut en outre que le saut et la monte de la balle soient coordonns de telle sorte que la monte des bras serve llan du saut (cf. saut en hauteur) et que la balle soit dans la bonne position au point culminant du saut (balle de tir sous la balle, angle du bras et de lavant-bras, position du coude).
Il faut insister suffisamment sur ces impratifs au moment de lapprentissage pour que le joueur puisse par la suite se concentrer entirement sur le tir proprement parler et la position de la balle. La dernire impulsion est donne essentiellement par lindex et le majeur (impulsion de rotation arrire).
Tir au panier dune main, en suspension, pieds parallles ou pied du ct de la main de tir lgrement en avant.
Tir au panier des deux mains en suspension pieds parallles en position de base. La difficult rside dans la coordination des deux mains au moment o la balle est lche, cette coordination a des rpercutions sur la prcision du tir.


Situation Description Organisation
1 Dribble, arrt, tir au panier en suspension.

2 Un contre un pour un panier :
Aprs un essai de tir, changer les rles et recommencer hors de la zone avec de tirs en suspension larrt.

FEINTE DE PASSE :


Feinte de dribble
Les feintes en dribble constituent un lment essentiel du jeu de basket-ball. Non seulement elles ajoutent un certain piment cette activit, mais elles assurent au joueur la libert ncessaire dans lorganisation de son jeu.
Elles offrent en outre une prcieuse occasion de donner au jeu un accent qui fait partie du plaisir.
Feinte dos ladversaire
Dribble en courant jusqu ladversaire, tourner autour de la main qui dribble jusqu ce quon se trouve dos ladversaire feinte gauche, changement de main et perce droite, la tte suivant ces changements de direction en se tournant aprs la feinte dans la nouvelle direction.



Feinte face ladversaire
Fente gauche, dribble droite. Avancer et reculer plusieurs fois le pied droit, et passer brusquement en dribblant devant ladversaire (en lui tournant le dos) aprs avoir fait un cart sur la droite.

Feinte derrire le dos
Dribble en fente avant. Faire passer le ballon de lautre ct du corps en passant par derrire la jambe arrire. Il en rsulte un changement de main. De l, rapide perce avec la balle.

Feinte latrale
Dribble en fente avant. Petit pas de ct de la jambe avant sans interrompre le dribble accompagn dun mouvement de feinte du haut du corps et de la tte tourns dans cette direction. Perce trs rapide avec la balle dans lautre direction, en tournant le dos ladversaire (protection de la balle !).
Situation Description Organisation
1 Deux dfenseurs sont devant la zone de lancer franc, deux joueurs dribblent de la ligne du milieu en direction du panier (chacun a une balle), ils essaient de passer entre les dfenseurs en dribblant et par dhabiles feintes. Ils tirent au panier.
Les dfenseurs vont rcuprer les balles, les attaquants passent en dfense et le deuxime groupe de deux prend le dpart en direction du panier, etc.
Variante : en groupes plus importants (3, 4, etc.).



TIR CROCHET
Le tir crochet est particulirement intressant pour les joueurs du centre et il est difficile contrer dans la mesure o lattaquant se trouve entre la balle et la dfense lorsquil tire.
Mais le tir crochet peut aussi tre utilis pour une perce latrale ou en fin de contre-attaque.
La balle est tenue dune main sur le ct et conduite de cette main au bout du bras tendu. En mme temps, la jambe dlan (jambe droite pour un tir droite) est flchie et leve. Au point culminant, la balle reoit la dernire impulsion du mouvement du poignet. Le mouvement de la passe crochet est fondamentalement le mme que celui du tir crochet et elle est utilise de prfrence avant un tir crochet.

Situation Description Organisation
1 Jambes lgrement cartes (30 cm), sous le panier, balle tenue deux mains, devant.
Monter la balle par le ct bras tendu (tout le corps en extension) en soulevant la jambe flchie du mme ct, tirer au panier. (Dabord tir direct au panier, puis en passant par le panneau angle droit suprieur du rectangle). Tir de la main droite et de la main gauche.
Mme exercice que le prcdent mais avec appel.

2 A partir de la ligne de lancer franc. Dribbler une fois, deux pas et tir crochet.
A tire, va ramasser la balle, la passe B, etc.
Variante:
du ct gauche, dribbler une fois, etc. mme chose en dribblant plus longtemps.

3 A deux, un ballon, un panier:
Les deux joueurs dribblent, se font des passes crochet, et tirent au panier (tir crochet), rcuprent la balle, font une passe ou dribble pour sortir de la zone, etc.





Acquisition de techniques spcifiques du basket-ball : feintes avant et pendant le tir du panier
Feinte sur place / Remarques pralables
Les feintes sont conues pour provoquer une raction de la part du joueur en dfense, raction qui permettra ensuite une perce, une passe ou un tir. Ce principe vaut pratiquement pour toutes les feintes. Mais lutilisation de lun ou lautre type de feinte doit tre dcide en fonction de la position du joueur et de la situation de jeu.
Les feintes que nous prsentons dans ce chapitre sont toujours associes une perce ou une passe. Mais il faut veiller dans le cadre de lapprentissage ce que les feintes ne soient pas utilises de manire strotype. Lessentiel est lanalyse de la situation de jeu et les ractions qui sensuivent doivent tre commandes par lexprience personnelle du joueur.
Les diffrentes formes de jeu revtent cet gard une extrme importance.
Nous prsentons ici diffrentes formes de jeu pour lesquelles nous navons pas rpt chaque fois la possibilit dadaptation 1, 2 ou 3 joueurs (voire davantage). Mais on peut trouver dans chacune des sections des formes de jeu qui peuvent trs bien sadapter une autre situation.
Nous proposons un enchanement possible des diffrentes formes de jeu autour dun panier
un contre lautre;
de 2 4 groupes de deux jouant cte cte, autrement dit pas dadversaire direct, mais gne par la proximit des autres groupes
deux contre deux;
deux contre deux plus un intervenant extrieur;
deux groupes de 3 cte cte;
trois contre trois ;

Feinte sur le ct

Feinte sur le ct et passage de la balle derrire le dos
La feinte sur le ct peut tre complte par un passage de la balle derrire le dos. Cette variante qui exerce un certain attrait est utilise le plus souvent avant une perce (lautre possibilit est la passe derrire le dos).
Lapprentissage de cette feinte suppose pralablement la matrise de la balle et de la technique du pivot.
Description ( gauche)
En faisant un pas sur la gauche, le joueur passe le ballon deux mains sur son ct gauche. Pendant que le pied revient la position de dpart, la main gauche fait passer la balle derrire le dos dans la main droite.
Si cette manoeuvre est suivie dune perce, le pied gauche ne revient pas en position parallle mais passe sur la droite, en avant du pied droit. En mme temps la main droite ramne la balle du ct droit et commence dribbler.

Feinte sur le ct avec tour complet



Feinte sur le ct avec demi-tour :
Une fois appris le tir en suspension aprs feinte avec tour complet, le demi-tour ne pose gure de problme, si ce nest que lon ne peut pas fixer le point vis avant la rotation.


Feinte sur le ct avec tour complet
Un rapide pivot en avant fait reculer ladversaire, ce qui permet au joueur revenu la position de dpart de tirer au panier sans tre gn.

Feinte verticale (feinte de tir)
Par les mouvements de la tte, du haut du corps et de la balle, le joueur en dfense est incit sauter, ce qui permet lattaquant de percer ou (pendant la rception du saut) de tenter un tir en suspension sans tre gn.



Tir en suspension partir dune rotation (tir du centre)
Un peu comme dans la feinte sur le ct avec demi-tour de la section 5.1.4, avec cette variante de tir, lun des principaux problmes rside dans le fait que le joueur ne peut pas fixer lobjet quil vise avant de tourner. Ce tir demande donc une bonne coordination et une grande assurance dans le mouvement. Son effet de surprise en fait une variante intressante. La srie dexercices que nous prsentons peut naturellement tre complte par des exercices de feinte sur le ct avec demi- tour .


Feinte et tir crochet
Le tir crochet est avant tout un tir du centre, il est difficile parer pour un dfenseur qui marque de trs prs, car la balle monte par la main oppose ladversaire et que le joueur qui tire se trouve ce moment l entre la balle et le dfenseur. Il faut sexercer ce mouvement de la main droite et de la main gauche (cf. galement section 4.4.6).

Feinte et tir crochet
Toutes les feintes sur les deux pas avec tir au panier supposent pralablement une bonne matrise du panier partir du dribble.
Sil matrise bien cette technique, le joueur peut en modifiant le pas et par des mouvements du torse, de la tte ou du bras et de la balle, plonger ladversaire dans une telle confusion que la dfense intervient trop tard.
Remarques de mthode.
Lapprentissage des feintes en question se fait de manire analogue aux feintes que nous avons vues jusquici
1. Etude de la forme de base: position debout et dribble rythmique avec cible simple.
2. Consolidation et diversification de la forme de base: exigence de prcision de plus en plus grande et intervention de divers obstacles (pneus, piquets, dfenseur passif). Variation de la vitesse dlan et de la direction, enchanement moteur de plus en plus complexes.
3. Automatisation du mouvement : jeu avec un ou des partenaires dans diffrents groupes autour dun panier. I contre 1, 2 contre 2, 3 contre 3, avec des rgles particulires qui font apparatre les feintes apprises plus proches de la ralit.
Nous reprenons dans ce qui va suivre lutilisation de la feinte sur le ct sur les deux pas, mais nous navons pas donn toutes les varits de cibles et dobstacles possibles. Nous nous contentons ensuite dindiquer dautres types de feintes.

Feinte sur le ct pendant les deux pas

Variantes de feintes pendant les deux pas

Description
Deux pas, appel et monte de la balle en position de tir, retour de la balle hauteur de lpaule de tir (le coude du bras qui tire restant en avant du corps) et tir dune main partir de lpaule.



Remarque de mthode:
sexercer dabord sans vritable appel uniquement monter et redescendre la balle pour tirer;
enchaner ensuite avec un pas et nintroduire quensuite le dribble et lappel.

Tir retard en suspension
Description
Deux pas, appel monter la balle en position de tir deux mains par dessous, redescendre la balle deux mains (tendre les bras) en mme temps soulever les jambes tendues le corps se trouvant ainsi lgrement pli (couteau pliant) extension du corps et tir au panier des deux mains par dessous.

Remarques de mthodes
fente avant gauche, intervention de la jambe dlan, monter et descendre la balle, tirer;
fente avant droite, avancer le pied gauche, jambe dlan (1, 2), monter et descendre la balle et tirer;
dribble, deux pas, appel, monter et descendre la balle;
dribble, deux pas, appel, monter et descendre la balle, tirer (tudier le mouvement du poignet)
mme chose mais ramener les jambes en descendant la balle;
mme chose mais avec le mouvement de couteau pliant.

Exercices et jeux pour lacquisition
des lments tactiques de base
Comportement gnral du dfenseur et de lattaquant
Nous traiterons dans ce chapitre de toutes les formes dinteraction entre deux joueurs, en gnral et dans le domaine spcifique du basket-ball. Le jeu collectif, quil soit libre ou rglement suppose une attitude particulire lgard du partenaire. Lorientation primordiale nest pas celle de lobjectif final mais celle du partenaire et ce nest pas la russite individuelle qui compte, mais la russite obtenue par la collaboration dans le jeu.
Lun des lments importants de cette collaboration est le fait de savoir se dgager, se prsenter. Se dgager signifie se dplacer en fonction du partenaire pour lui faciliter la passe, lui donner la possibilit de la faire. Cela suppose que le joueur sorte de lombre du dfenseur adverse et quil se prsente son partenaire. Nous suivrons ce principe de base du dgagement depuis les formes les plus lmentaires jusquaux formes spcifiques du basket-ball comme le couper ou le bloc .
Comportement de dfense (marquage homme homme)
Le dfenseur sefforce avant tout dcarter lattaquant du but, ce nest quen second lieu quil essaie dentrer en possession de la balle. Il est en position de fente avant, position inversement symtrique de celle de lattaquant, ce qui rend la perce extrmement difficile pour lattaquant.
(Lattaquant mne la balle droite sil est en fente avant gauche et vice versa).
Tant que lattaquant na pas commenc de dribbler (rception de la balle) ou quil est en train de dribbler la dfense se tient distance (la rgle est une longueur de bras). Cest seulement la seconde fois que lattaquant a la balle que le dfenseur se rapproche troitement de son adversaire qui ne peut plus percer cause de la rgle de la double prise.
Tout contact corps corps est rigoureusement interdit. Le dfenseur ne doit toucher lattaquant ni par derrire, ni sur le ct et il na pas le droit de se tenir devant lui avec les bras tendus sur le ct. Il lui est galement interdit de lui barrer la route par un lger mouvement de pied sur le ct.
Le dfenseur doit essayer de se trouver toujours entre son adversaire et le panier et de ne pas se laisser entraner quitter cette position par aucune feinte. (Il ne faut pas regarder la tte ou le torse de ladversaire, mais le centre de gravit de son corps).
Comportement gnral de dfense (avec marquage du terrain)
La dfense de zone (et ses variantes) est une dfense collective difficile.
Il sagit de dfendre la zone qui est sous le panier de manire interdire des perces au panier, les tirs courte distance et les passes dans ou travers la zone rserve. Dune faon gnrale les joueurs sorientent en fonction du ballon, mais ils doivent aussi surveiller les joueurs qui nont pas de le ballon et qui entrent dans la zone, pour viter quon leur fasse des passes.
Cela suppose de la part des dfenseurs une trs grande souplesse dadaptation.
Dfense de zone
La dfense de zone est une dfense collective qui peut russir contre des adversaires qui:
ne savent pas trs bien tirer au panier;
utilisent les centres et sont de grande taille;
jouent vite alors que les dfenseurs ne sont pas trs rapides
jouent lentement alors que les dfenseurs pratiquent la contre-attaque rapide;
nont pas une trs bonne technique du ballon;
ne savent pas se placer trs habilement sous le panier adverse.
Avantages de la dfense de zone:
lespace sous le panier est bien protg ce qui complique le travail du centre adverse;
le jeu du rebond est assur plus facilement
on peut lancer rapidement la contre-attaque;
les faiblesses individuelles de la dfense ne se remarquent pas autant que dans la dfense homme homme;
le risque de faute nest pas aussi grand que dans la dfense homme homme;
cette dfense est plus facile apprendre.
Inconvnients.
elle ne rsiste pas aux tirs distance ni aux tirs en suspension
cde la supriorit des formations numriquement suprieures;
la dlimitation des zones peut entraner des conflits de comptences entre dfenseurs
les dfenseurs travaillent davantage que les attaquants dans certains cas, ce qui peut entraner une fatigue de la dfense;
ce nest pas toujours une dfense assez agressive;
elle nest daucune efficacit contre les contre-attaques rapides
elle diminue le sens de la responsabilit individuelle chez les dfenseurs.
Situation Description Organisation
1 Une quipe avec un ballon par joueur derrire sa propre ligne de fond, lautre sans ballon derrire la ligne mdiane.
Au signal lquipe munie de balles part vers la ligne mdiane tandis que lautre quipe se replie le plus rapidement possible sur sa propre ligne de rserve. Les joueurs qui dribblent essaient de pntrer dans la zone de rserve et daller poser la balle derrire la ligne du fond.
Les dfenseurs essaient, sans tricher, de repousser les attaquants et de leur prendre les balles. Changer les rles.
Variante : essayer diffrentes dispositions autour de la zone 2-l-2; l-3,1 ; 2-2-l ; l-2-2.
2 Jeu 5 contre 3:
Cinq attaquants disposs en fer cheval se lancent la balle. Trois dfenseurs forment un triangle sous le panier et protgent cette zone. Ils essaient de sorienter en fonction de la balle et se dplacent ensemble de telle sorte quun des dfenseurs gne lattaquant porteur de la balle et que les deux autres sintercalent entre les attaquants et le panier sans que le triangle soit dtruit.

3 Jeu5contre4:
Cinq attaquants, quatre joueurs de champ en dehors de la zone de rserve et un centre lintrieur de cette zone, se lancent deux ballons. Quatre dfenseurs essaient dempcher les passes au centre. Ils lvent les mains et sorientent en fonction du ballon. Le centre nest pas forc de respecter la rgle des 3 secondes. Chaque passe quil reoit compte comme un point pour les attaquants.


Dfense combine
On dsigne sous ce terme global des systmes de dfense associant des lments de la dfense homme homme et des lments de la dfense de zone
le floating est une dfense de zone dans laquelle les dfenseurs marquent de plus prs leurs adversaires respectifs que dans la dfense de zone habituelle. Ce systme de dfense se pratique surtout dans sa propre moiti de terrain
le pressing est une forme de dfense individuelle (et en mme temps collective) agressive employe le plus souvent sur lensemble du terrain. Comme elle rclame beaucoup dnergie elle nest gnralement employe que pendant une brve priode;
la vritable dfense combine est une dfense homme homme conjugue une dfense de zone avec un ou deux joueurs marquant individuellement 1 ou 2 adversaires, tandis que le reste de lquipe dfend certaines zones autour du panier.
Avantages de la dfense combine.
chaque joueur a une meilleure comprhension du jeu;
les joueurs peuvent tre utiliss en fonction exacte de leurs comptences
la tactique dattaque des adversaires peut tre gne;
elle entrane la dfense en situation dingalit numrique.
Inconvnients
gros risques dchec pour les quipes non exprimentes;
exigence dun sens du jeu trs dvelopp;
ce systme ne prsente davantages que contre un certain type dadversaires.
Situation Description Organisation
1 A et B se font des passes et essaient den faire c qui se dgage (I). Les deux dfenseurs doivent attaquer le joueur qui a la balle (A) et barrer ainsi le chemin de passes C et B tout en interdisant la perce. C contrle lattaquant C en le suivant de ct (regard sur C et sur le porteur de ballon).


2 Mme exercice mais avec quatre joueurs :
B essaie de passer C ou D. D doit marquer D de telle sorte quil ne puisse pas tre dpass et quune ventuelle passe puisse tre intercept (position et direction du regard)



Diffrents dispositifs de dfense
Situation Description Organisation
1 4 attaquants contre 5 dfenseurs sur tout le terrain. A mne la balle, C lui fait un bloc.
En mme temps D fait un bloc en faveur de B. A perce la faveur du bloc. C essaie de le reprendre. D se replie par le milieu et essaie de repousser A avec C. B est marqu par E,
D et C par A.

2 5 contre 5 sur tout le terrain.
Les attaquants essaient de se dgager la faveur de blocs et de diffrentes feintes.
Les dfenseurs de repousser surtout les joueurs porteurs de la balle sur la ligne des cts en utilisant les reprises, les replis et les redoublements. En principe les dfenseurs doivent pouvoir maintenir vide le milieu de terrain.

Comportement gnral dattaque
Le comportement de lattaquant qui a la balle est dtermin dans une large mesure par les rgles (deux pas, double dribble, etc.). Etant donn quil na pas le droit de faire plus dun pas sans dribbler (deux pas quand il attrape la balle en suspension) et quil ne peut pas reprendre le dribble aprs lavoir interrompu, la protection de la balle aussi bien avant quaprs le dribble requiert la plus grande attention. Mme en cas de marquage de trs prs, le joueur doit tre en mesure de sassurer le contrle de la balle en pivotant. Tant que lattaquant dribble, il sassure le contrle de la balle par lhabilet du dribble et la position du corps.
Quand il sest assur le contrle de la balle lattaquant peut russir attirer le dfenseur loin du panier et lentraner par les feintes les plus diverses adopter une mauvaise position de jeu, sassurant ainsi la possibilit de tirer, de faire une passe ou de percer.
Situation 1 : A fait une passe B. B attend que A le marque de prs et perce au panier en faisant une feinte sur un pivot. Aprs le tir au panier, B revient en dribble la position initiale de A, etc.

Se dgager, se prsenter
Se dgager consiste pour un attaquant, si possible aprs une feinte, sortir le plus rapidement possible et en un petit nombre de pas, de lombre de son adversaire (il doit immdiatement signaler de la main la possibilit de lui faire une passe). Cette manoeuvre doit tre prcisment coordonne avec les coquipiers, autrement dit le joueur doit recevoir une passe immdiatement aprs stre dgag, sans quoi le dfenseur adverse a le temps de se rapprocher nouveau.
Systmes dattaque
On entend par systmes dattaque lorganisation dune quipe en attaque, les principes de collaboration des joueurs, les manoeuvres tactiques et leurs variantes.
Dans la dfinition dun systme dattaque il convient dobserver
quil corresponde aux aptitudes personnelles des joueurs;
quil sharmonise bien avec le systme de dfense de manire ce que le passage de lun lautre ne suscite pas trop de difficult;
il vaut mieux matriser plusieurs systmes dattaque, les dfenseurs ayant aussi plusieurs systmes de dfense;
il faut quil y ait un lien entre les diffrents systmes dattaque que lon enseigne pour que le passage de lun lautre ne soit pas trop perturbant.
Indpendamment du systme dattaque utilis, le fait quun panier soit marqu ou pas dpend des comptences individuelles de lattaquant. Les aptitudes individuelles de lattaquant et lattitude de ladversaire sont dterminantes.
Poste:
Le rayon daction du poste est le sommet de la zone de rserve et le demi-cercle que lon peut tracer autour. Il volue au bord de la zone, le dos tourn ladversaire, de telle sorte quil reste toujours hauteur du ballon et peut recevoir une passe (les bras toujours vers la balle !). A partir de cette position, il peut tirer au panier ou percer aprs une feinte, bloc, cran, diversion.
Situation Description Organisation
1 A joueur de champs, B poste :
B reoit la balle de A, se tourne au panier en pivotant, tir en suspension. B joue le rebond, dribble la position de A et A passe en position de poste.

2 Mme exercice mais avec deux joueurs de champ:
A, B et C forment constamment un triangle de telle sorte quil y ait toujours deux positions de passes.



Pivot.
Le rayon daction du pivot est la proximit immdiate du panier. Il perce dans la zone ou change de ct en tenant compte de la rgle des 3 secondes.
Il ne perd jamais la balle du regard et se tient toujours prt recevoir une passe (surtout quand des joueurs traversent la zone). Arrire et pivot peuvent changer leurs positions.
Situation Description Organisation
1 B traverse la zone et reoit la balle de A. Il se tourne en pivotant tire au panier, joue le rebond lui-mme et repart en dribble sa position A devient pivot.
Ensuite introduire un dfenseur pour le pivot afin dexploiter les feintes


Attaque contre la dfense homme homme
Situation Description Organisation
1 Course en huit:
Les joueurs se disposent en fer cheval autour de la zone et essaient de se dgager des dfenseurs en se faisant des passes et en courant.

2 Attaque de ct:
A fait une passe B, court jusqu E et reprend la balle.
B court sur le dfenseur qui parque C et fait un bloc pour librer C.
B bloque ensuite aussi le dfenseur de D, E peut ainsi faire la passe lun des deux joueurs C et D.
Variante: B ne fait pas de bloc en D, mais une rotation et E peut faire une passe C ou D.

3 Attaque de lautre ct:
A fait une passe C, court jusquau dfenseur de B et le bloque.
C fait une passe D, A bloque entre temps le dfenseur de E.
B et E qui se sont dgags courent au panier o ils peuvent recevoir une passe ou se trouvent en bonne position pour jouer le rebond si D tire au panier.

4 Attaque de ct (ailes)
A fait une passe B, court la rencontre de B et reprend la balle. B fait un bloc au dfenseur de E. E se dgage en direction du panier et peut recevoir une passe de A.
Variante: Si E ne peut pas recevoir de passe, il poursuit sa course et bloque le dfenseur de D.
En mme temps B fait une rotation. A peut alors faire une passe D ou B qui se sont dgags.
5 Attaque du milieu.
A fait une passe B et court en direction du panier. B essaie de lui faire une passe et de bloquer le dfenseur qui marque E.
E se dgage et se prsente A qui est en possession de la balle.
De lautre ct D bloque, afin que C ait la voie libre.
A a donc la possibilit de tenter lui-mme un tir ou de faire une passe E ou C.

6 Bloc pour perce:
A fait une passe C, D bloque le dfenseur qui marque B, B se dgage et reoit une passe. B tire au panier. E essaie de jouer le rebond.




Attaque contre la dfense de zone
Situation Description organisation
1 Perce au panier et contrle de la balle.
Organisation : les piquets sont remplacs par des dfenseurs passifs.
Attention :
le pivot sentrane la perce et au contrle de la balle;
D (ailier) joue le rebond proximit du panier
E joue le rebond en avant de la zone rserve.
Complication possible: Sil ny a pas de panier marqu, la balle ne doit pas toucher le sol.
Si les joueurs tardent sassurer le contrle de la balle, C, E et D reculent jusqu la ligne mdiane et reprennent leurs positions ensuite.

2 Avec une dfense semi-passive:
Organisation. Les dfenseurs simulent une vritable dfense de zone mais ils sont pleins de bienveillance lgard des attaquants.
Attention: les agresseurs doivent faire des passes courtes pour crer une vritable situation de jeu.
3 Avec une dfense agressive:
Organisation: les dfenseurs se comportent comme dans le vritable jeu, les attaquants font une srie dattaques et comptabilisent le taux de russite (nombre de paniers au bout de dix attaques).
4 : Attaque contre une dfense de zone 2-3:
Nouvel exemple: rapide perce du meneur de jeu. Aprs une passe courte, le meneur de jeu A fait une passe courte, passe devant C et se prsente B. Il reoit la balle et essaie de tirer au panier. Lattaque est soutenue par B, C et D avec rebond offensif.

5 Attaque contre une dfense de zone 3-2:
Quelques conseils: lattaque doit tre prcde de passes courtes rapides. Les deux ailiers doivent savoir dceler les faiblesses de la dfense et les exploiter.
Exemple:
Passes rapides entre A et E. Brusque passe rapide au poste C qui transmet lailier B.
Perce au panier avec tir ou passe C qui perce. D participe au rebond offensif.

6 Attaque contre une dfense de zone 1-3-1:
Quelques conseils: les faiblesses de ce systme de dfense sont les zones de ct sous le panier, lattaque doit donc tre axe essentiellement sur le jeu des ailiers.
Les bons tireurs moyenne distance doivent tre mis en situation de tirer.
Exemples : Perce de lailier:
A (meneur de jeu) amorce lattaque par une passe courte au poste C. Celui-ci passe la balle lailier B et court faire un bloc et assurer le rebond. Lailier B essaie de percer et de tirer au panier ou fait une passe C. Lailier D vient au panier de lautre ct et soutient le rebond offensif.



Dplacement de lattaque avec double cran:
A (meneur de jeu) fait une passe au poste C. C lui renvoie la balle et passe E qui est un bon tireur moyenne distance. E transmet la balle lailier D qui la lui renvoie et fait avec le poste C un double cran devant E.
E tire au panier et court comme lailier B vers le panier pour assurer ventuellement le rebond.

Contre attaque
La contre attaque, attaque rapide ou fast break a pour but aprs stre empare de la balle de progresser rapidement pour arriver en surnombre sous le panier adverse et pouvoir ainsi tirer petite distance avant que lquipe en dfense ait eu le temps de se rorganiser.
Une contre-attaque peut tre lance partir de nimporte quelle situation de marquage et contre nimporte quelle forme de dfense.
Elments importants
sassurer le contrle de la balle sous le panier (rebond dfensif) ou en milieu de terrain;
dpasser la dfense adverse par des passes sur le ct, des passes diagonales ou une improvisation en dribble.
Aprs un rebond dfensif il y a gnralement une contre-attaque organise: aprs une interception de la balle en milieu de terrain, cest plutt une contre-attaque improvise.
Conditions pralables:
bonne prise de la balle et passes sres en course
bonne condition, rsistance la course;
sret du tir en course
bonne technique de dribble et darrt;
vision priphrique et capacit danticipation.
Avantages de la contre-attaque
possibilit de tirs petite distance, grande chance de marquer;
plus grande rapidit de lquipe.
Inconvnients
la contre-attaque nest pas un systme dattaque qui puisse se pratiquer en exclusivit, mais il est difficile combiner avec dautres systmes;
le jeu fond sur la contre-attaque est prouvant pour une quipe;
en cas de faute dans les passes ou le dribble, les adversaires peuvent aisment marquer.
Conseils aux dbutants:
Eviter de jouer trop prcipitamment. Le rythme de lattaque doit correspondre aux aptitudes techniques et au niveau de course des joueurs. Il ne faut pas jouer vite tout prix, il vaut mieux tre sr de rester en possession de la balle.
Eviter de poursuivre la contre-attaque si la situation de surnombre en faveur des attaquants nest pas ralise.
Si lquipe en dfense sorganise assez vite, lquipe attaquante doit passer une attaque de positions ou reprendre une tactique progressive.
Situation Description Organisation
1 Attaque de passes courtes et rebond dfens jf:
Deux files de joueurs droite et gauche de la zone rserve. Le professeur lance le ballon contre le panneau; selon le chemin de la balle lun des deux joueurs joue le rebond et sort en dribble de la zone rserve.
Son partenaire court dabord galement sur le ct puis les deux joueurs partent en course et en se faisant des passes rapides vers lautre panier en suivant la ligne de ct.
On peut placer deux piquets de part et dautre du panier pour obliger suivre litinraire souhait.

2 Exercices complexes pour les passes longues en diagonales et les tirs au panier:
A fait une passe en diagonale C et court sur la position de C. C perce au panier, tire et se joint au groupe de D.
D passe B et court sa place. B tente un tir au panier et se joint au groupe de A.
A passe B qui arrive en course et tente un tir au panier. Mme action de C et D.
Cest toujours le joueur qui a tir qui rcupre la balle et va se ranger de la faon suivante: A avec F, B avec G, C avec H, D avec E, etc.



3 Attaque de passes courtes trois :
Passes trois en pleine course avec tir au panier.

4 Attaque de passes courtes trois avec changement de place (criss cross) :
A passe B et court vers B. B passe C et court vers C. C passe A et court vers A. A tire au panier.




Travail de synthse labor par Reda BOURICH, enseignant dEPS, au cours des recherches faites dans le cadre du mmoire de fin dtude lENS Casablanca. Anne 2005 .
    
    http://houwirou.akbarmontada.com
 
    
1 1

:
zemmora ::   ::  -